Management par l’autonomie

Le management par l’autonomie est une organisation du travail dans laquelle on donne une forte autonomie à chaque collaboratrice(eur) pour qu’il puisse mener ses missions à bien. C’est une organisation du travail basée avant tout sur la confiance et sur la capacité du management à déléguer la prise de décision. Les avantages de sa mise en place sont nombreux et participent à l’amélioration continue de l’entreprise.

Objectifs

Dès la création de Strong squirrel nous avons pris le postulat de considérer chaque collaboratrice (teur) comme une personne capable des réaliser des choses magnifiques mais aussi qui nous ouvrirait les yeux vers des chemins auxquels nous n’aurions pas pensé. Pour que cela puisse se produire nous répondons aux conditions suivantes :

  • mettre à disposition les meilleures conditions possibles pour travailler
  • laisser l’autonomie nécessaire pour réaliser les missions
  • accepter que la réalisation qui sera faîte ne soit pas exactement celle que nous aurions choisie.

A travers cette démarche nos objectifs sont multiples :

  • que chaque collaboratrice(eur) soit en capacité de prendre en charge intégralement les sujets qui lui sont confiés.
  • que chaque collaboratrice(eur) trouve une forte satisfaction intellectuelle dans son travail, notamment en étant libre de prendre ses propres décisions et de les transformer en actions dont les résultats sont mesurables.
  • que les collaboratrices(teurs) grandissent et deviennent meilleurs dans leur métier. L’effet d’expérience est bien plus fort grâce à cette démarche qui leur permet de réfléchir sur eux-mêmes et sur les résultats de leur travail.
  • Faire grandir l’entreprise en explorant les nouveaux chemins ouverts par les  collaboratrices(teurs). C’est en se donnant du temps pour essayer ces nouvelles opportunités, démarches ou méthodologies que l’entreprise devient plus forte et plus mature.

Pour atteindre ces objectifs il faut néanmoins veiller à ce que l’on réponde à toutes les conditions relatives à la mise en place du management par l’autonomie.

Mise en place

Nous nous efforçons à ce que les conditions données ci-dessous soient réalisées :

  • Partager la vision moyen/long terme de l’entreprise : bien que les collaboratrices(teurs) d’une entreprise travaille dans l’instant t, il est nécessaire de leur partager la vision moyen/long terme de l’entreprise, lors de la mise en place de ce type de management. En effet comment pourraient-ils prendre les bonnes décisions s’ils ne connaissent pas les buts finaux de l’entreprise ?
  • Donner la liberté de décider : laisser les collaboratrices(teurs) décider à votre place est la pierre angulaire de cette démarche. C’est par ce biais que toute l’entreprise profite des bienfaits de cette démarche.
  • Accorder sa confiance dans la prise de décisions : le management doit accepter que les décisions prises ne soient pas forcément celles qu’il aurait prises et accepter que celles-ci puissent donner de meilleurs résultats.
  • Donner les moyens financiers de mener à bien ses décisions : un collaborateur qui n’a pas les moyens financiers de mettre en œuvre les décisions qu’il a prises ne peut pas les mettre en œuvre c’est un fait. Il faut donc allouer un budget, qui n’est pas toujours à la hauteur de celui qui est attendu, et l’expliquer.
  • Affirmer l’autorité hiérarchique du collaborateur : le management ne peut pas demander à un collaborateur de mener une mission s’il n’a pas communiqué sur le périmètre de cette mission ni affirmé l’autorité hiérarchique du collaborateur sur celle-ci.
  • Mesurer les résultats : cela peut paraître trivial mais le travail de chacun doit se baser sur des objectifs S.M.A.R.T.
  • Faire réfléchir les collaborateurs sur leurs résultats : un autre point crucial du management par l’autonomie est de faire réfléchir les collaborateurs sur les résultats de leur travail. Notamment en posant des questions pour faire en sorte que les bonnes réponses émergent d’eux-mêmes et qu’ils s’auto-construisent leur feuille de route.
  • Etre là pour débloquer la situation si le point précédent ne fonctionne pas : si le point précédent ne fonctionne pas le management doit être là pour débloquer la situation. Par débloquer on entend décider des prochaines actions à mener. Bien que le management ne sache pas tout il doit toujours prendre des décisions lorsque cela est nécessaire.

Pour quels résultats ?

Les impacts positifs du management par l’autonomie dans l’entreprise sont nombreux et améliorent grandement les conditions de travail des collaborateurs. Les points les plus importants que l’on peut constater sont qu’ils :

  • Sont plus impliqués : confier plus de responsabilités et plus d’autonomie aux collaborateurs implique qu’ils se sentent plus considérés et plus en confiance relativement à leurs capacités. Ce qui augmente mécaniquement leur implication dans les projets.
  • Sont moins dépendants au management : en devant rendre des comptes moins souvent, notamment concernant les tâches à faible valeur-ajoutée, et en décidant plus par eux-mêmes, les interventions du management se font plus rares et plus pertinentes.
  • Font émerger plus de nouvelles idées : en évitant d’enfermer les collaborateurs dans des processus très formels et en leur donnant la possibilité de tester de nouvelles idées on met en place une nouvelle démarche qui tient à la fois de la R&D et de l’amélioration continue.
  • Sont globalement plus heureux : le management par l’autonomie répond à de nombreuses sources de frustration que l’on peut constater au quotidien dans les entreprises et permet donc de rendre les collaborateurs plus heureux dans leur travail.